Écrire pour guérir

Publié le par elysabeth

Écrire pour guérir

Quand j'ai commencé ce blog, il a quelques mois, c'etais pour échanger, écrire, partager mes humeurs, qui ne sont pas simples tous les jours, sélectionner certains des poèmes que j'affectionne particulièrement, j'adore les mots, sans les mots la vie n'a aucun sens !

Sortir de cet isolement, me sentir moins seule, je voulais laisser parler mon coeur.

Je n'avais de direction, un chemin établit, un but, je voulais écrire tout simplement (cliquez sur la colonne de droite "je parle un peu de moi")

Et puis ce drame est arrivé, aujourd'hui j'écris pour me soulager, j'ai lu quelque part, que pour les gens en dépression, écrire un blog pouvait les aider à guérir, cela pourrait être un déclencheur de dopamine, produisant un effet similaire à la course à pied ou l'écoute d'une musique.

Génial non ! Moi qui n'aime pas trop le sport ...... Sauf pour le plaisir

Écrire pour guérir, tout à fait, c'est ce que je cherche, guérir du mal qui me ronge !

Ecrire, chose que je faisais déjà, tous les matins, j'écrivais, au réveil, café à la main, tout ce qui me passait par la tête, mes envies pour la journée, ce qui m'a énervé la veille .......

Tout, deux cahiers de 300 pages remplis, à raison de 3 pages par jours, mais je pense que cela  ne m'aidait pas plus que cela, j'y retourne, je me parle, je fais un monologue, j'écris mes espoirs comme une prière aux anges, mais pas de réponse, pas d'échange ....

Aujourd'hui, après avoir lu cet article, j'ai décidé, d'écrire dans ce blog, ce n'est plus un monologue, car j'écris dans l'espoir d'être lu, c'est beau l'espoir, ce ne sera peut-être pas aujourd'hui, ou demain, un jour bientôt peut-être, j'ai la foi !

Alors bien sûr, je vous ai déjà dit cela, je ne suis pas romancière, pas de style, les fautes d'orthographes, je m'en excuse par avance, encore que j'y fais très attention, les fautes me font très mal aux yeux quand je les vois, sur d'autre blog ou dans les sms, la langue française est si belle autant la préserver, mais je ne suis pas à l'abri, non plus, on tape si vite, souvent sur la tablette, mon doigt peux vite déraper, avec cet écran tactile, il me fait des trucs des fois..... bizarre !!!  

Enfin je vous ai prévenu avant, n'hésitez pas, si quelque-chose m'échappe, à me le faire savoir !

 

Écrire pour guérir

Alors j'écrirai, chaque jours, pour aller de mieux en mieux, cela m'aidera, sûrement à avancer, ne plus rester bloquée, exprimer ses émotions qui me bouleversent et peut être vous m'aiderez à y voir plus clair ...... 

Tout ce que l'on n'ose pas raconter, pour ne pas déranger les amis qui savent mais ont leurs problèmes aussi, alors on minimise, on dit que ça va aller, j'ai l'habitude ...... 

Par honte aussi, dire l'impensable au  travail, jamais de la vie, qu'est ce qu'ils en penseraient ? Ils ont tous des vies parfaites ! Mon œil .... ! 👀

Ne pas dire l'inavouable par peur du jugement !

Puis on réponds souvent que  " ça va, super merci ! " pour évitez les pourquoi ?

Non ! Aujourd'hui ça ne va pas, mon corps me là dit, me le fait sentir, je tremble, j'angoisse, impossible de monter dans l'ascenseur ce matin, mon corps transpire, je manque d'air, je panique aussi au volant de la voiture .... Alors que je conduis depuis vingt ans sans soucis, des virés de 900km, impossible de prendre l'autoroute pour faire 20 km et de impossible de rester dans l'embouteillage, il faut que cela s'arrête, j'étouffe .... Je veux me libérer, à force de subir, de ne rien dire, d'accepter pour pas rentrer en conflit, j'évite les conversations pour ne pas dire ce que je pense, car je sais que je serais jugée, critiquée, rabaissée...

A force de rien dire, le pire est arrivé, tout c'est écroulé .... Je ne veux pas sombrer

Stop, je dis STOP ...... J'existe, je veux être moi tout simplement .... 

 

Cette histoire peux servir à quelqu'un aussi, je ne suis pas la seule dans la souffrance, j'aimerais y croire, mais je sais que ce n'est pas le cas, alors peut-être que vous vous reconnaîtrez dans mes propos, on peux s'entraider, se soutenir, échanger, on se sent plus fort à plusieurs.

Voilà c'est décidé, j'entame ma thérapie avec vous et peut-être que j'irai voir un pro, je sais pas encore, la question se pose, mon médecin attend ma réponse.

Après avoir vu la psy du commissariat, à trois reprises, elle m'a dit que je devais l'envisager, je sais pas je n'arrive pas à m'y résoudre, et puis cela coûte énormément d'argent aussi ...j'en discuterai avec mon médecin et vous en reparle ....

 

Écrire pour guérir

Publié dans Humeur

Commenter cet article